Salim Souhali

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Souhali Salim né le à Rhawat à Hidoussa dans la Wilaya de Batna, est un peintre bottle belt, écrivain de pièces de théâtre et chanteur algérien.

De 1979 à 1981, il fait des études à l’Institut National de Musique et poursuit une formation à l’école d’art dramatical de Bordj El Kiffan et au théâtre régional de Constantine

En 1970, Souhali Salim débute avec la musique chaoui moderne, il était impressionné à la fois par le théâtre de Kateb Yacine, par la peinture de M’hamed Issiakhem et de Chérif Merzouki et par la musique moderne d’Idir. Lui et Chérif Merzouki étaient engagés dans la reconquête de la langue et de la culture chaouis.

Souhali Salim enregistre la première chanson chaouis moderne Tiziri (claire de lune), les paroles ont été trouvées par Chérif Merzouki en faisant la collecte des poèmes et des chants traditionnels dans les Aurès Souhali Salim entreprend de rassembler de tout ce qui est tradition orale en sillonnant toute la région à pied des Aurès. Chérif Merzouki l’aida financièrement.

De 1979 à 1981, il fait des études à l’Institut National de Musique et poursuit une formation à l’école d’art dramatical de Bordj El Kiffan. Au théâtre régional de Constantine glass drinking bottles, il écrit une pièce dont le titre Fen pua aâfen et s’engage dans la critique de l’histoire officielle par la pièce Khalf douar. À Batna, il fait une pièce lyrique Tislit b anzar, il s’inspire de la mythologie berbère. Souhali Salim continuera à former au théâtre de Batna et finalisera un essai sur la chanson traditionnelle chaoui the best way to tenderize a steak.

En 2008, il obtient le premier prix pour la création musicale dans la pièce le Pêcheur et le palais au 3e Festival national du théâtre professionnel de Sidi Bel Abbès. Salim Souhali a écrit des pièces théâtrales, il a participé au 10e festival de dramaturgie de Milan en 2010 football shirts online.